Angle mort

J'ai de la valeur avec ou sans argent.

Eclairer son inconscience.

J’ai reçu une facture. Je ne m’y attendais pas. Une note d’honoraires à la suite de deux échanges de mails avec un consultant. « Ce n’est pas étonnant », m’a dit ma compagne. Pour moi, si. C’était étonnant ! Nous n’avions pas encore évoqué son tarif de facturation.

Cadeau de Michel Riu – Mes exercises du périnée

Mes exercices du périnée que je pratique au quotidien, je les ai « reçus » d’un professeur de yoga, animateur de stages de tantra. Cadeau de Michel Riu.

Le consultant en question n’est pas un ami, c’est un professionnel aux conseils précieux. Et payants dès le début. Je l’ai compris.

Il y a un mois, une personne de ma sphère privée m’offre, c’est comme ça que je l’entends, des châssis et des cadres pour mes toiles. « Plutôt qu’ils pourrissent dans ma cave, autant que quelqu’un les utilise. » Au moment d’aller les chercher, je reçois un message sur mon répondeur m’informant que tout « ça » a un coût ! « Je m’y attendais », me redit ma compagne. Une nouvelle fois, pas moi !

C’est ce que nommait Martine de Nardi, la fondatrice de l’Art Martial Sensoriel, un « angle mort ». Dans notre pratique corporelle, nous sommes à la recherche d’une complétude dans les points cardinaux : avoir autant conscience de sa droite que sa gauche, du devant de l’arrière, du haut comme du bas. Il y a un bel exercice de poussée qui permet de nous « rhabiller » complètement qui s’appelle Les Failles en statique. Un exercice qui se pratique à deux et qui permet de se relâcher dans les mains de son partenaire tout en prenant conscience de son corps dans toutes les directions. Nous avons tous un « point cardinal » un peu plus faiblard que les autres. Qui nécessite plus de temps, de pression pour être ressenti. Conscientisé.

Moi, mon point à renforcer est mon lien à l’argent. Sûrement parce que je viens d’un milieu social où il y en a toujours eu, que je n’ai pas ressenti de véritable manque (encore que… je me demandais pourquoi mon père ne louait pas un hélicoptère pour partir en vacances, alors que c’est tellement pratique pour échapper aux bouchons ?!).

Je le sens dans mon ventre. Ça me pique, me compresse.

Sur ce sujet, j’ai suivi dernièrement une journée de formation avec Claudine Dacier où une tristesse est apparue liée à mon père. A son regard sur moi dans mon enfance/adolescence… en fait jusqu’à mes 40 ans. Un regard peu flatteur. Un regard tranchant uniquement orienté sur mes manques. Dans le travail avec Claudine, le mot « vaurien » est apparu. Vaurien et vaux rien. Il s’en est suivi des phrases telles que « Je suis un vaurien et je m’accueille comme tel » « Je suis un vaurien et c’est ok » « Je suis un vaurien et c’est merveilleux ». Et les ressentir, ces mots. Ce n’est pas rien d’être un VAURIEN ! Je le sens dans mon ventre. Ça me pique, me compresse.

Il y a à respirer dans chacune de nos failles, à respirer dans nos viscères et dans nos poumons, notre cœur. Remettre du mouvement, de la légèreté et de la joie. S’amuser avec.

« Je suis un cadeau de la vie avec et sans argent. »

« Je m’accueille en tant que garçon/homme avec et sans argent »

« J’ai de la valeur avec et sans argent »

Se faire payer c’est s’accorder de la valeur. Payer les autres, c’est aussi leur accorder de la valeur. Avec l’argent ou des cacahouètes, des barquettes de fraises ou des cageots de bananes, c’est, me semble-t-il, une question de convention. D’accord entre les deux parties.

Je me souviens de ma première thérapeute qui me racontait qu’elle recevait un enfant en consultation et que pour la payer, elle lui demandait d’apporter un joli caillou.

Derrière l’argent, ce sont les notions de valeur et de reconnaissance, de soi et de l’autre qui apparaissent. Donner de la valeur à son travail et à celui de l’autre.

Le maître-mot de ma vie est APPRENTISSAGE. Apprendre toujours et encore. La prochaine fois où la Vie me proposera une rencontre avec un nœud financier, je poserai d’emblée la question « gratuit ou payant » ?

Et pour vous, quel est votre angle mort ? Là où la Vie vient vous chatouiller ?

Le maître-mot de ma vie est APPRENTISSAGE

 

Journée Le corps intuitif, samedi 10 décembre 2022 « CROIRE EN SOI POUR ACCEDER A SA JUSTE VALEUR » – Espace de Ressourcement Liège.

Le blog

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *